Ebook : Revue de Web - Volume 2

Quelques articles au sujet de la lecture électronique qui m'ont intéressé ces dernières semaines.

Le bras de fer se durcit entre Amazon et Hachette

Je vous laisse chercher vous même la source qui vous plaît le plus, il y a eu des dizaines et des dizaines d'articles sur le sujet.

La stratégie d'Amazon qui profite de sa toute puissance commerciale est particulièrement répugnante (c'est mon avis et je le partage).

Cela fait quelque temps que je n'achète plus de livres chez Amazon et cette guerre ne va pas arranger les choses.

Ils ont inventé le livre numérique format poche

J'en ai déjà parlé sur Google+ mais comme personne ne me suit, j'en parle ici ;-).

Encore une belle preuve que le monde ne tourne pas rond

Feedbooks rachète l'application de lecture Aldiko

Une bonne nouvelle pour Feedbooks, un acteur très important au niveau français et mondial. Aldiko est l'application que j'utilisais avant de passer aux liseuses et grâce à Hadrien Gardeur j'ai participé à la phase de bêta test d'Aldiko 3.0.

J'espère que cela leur permettra de compléter leur catalogue de livre et augmenter la notoriété de l'entreprise.

Les droits des lecteurs numériques

Intéressant à lire pour ne jamais oublier que nous n'avons pas beaucoup de droits sur leurs ebooks (vu que nous n'en sommes pas propriétaires).

Vivement des versions électroniques généralisées !

J'ai parlé des mes lectures il y a un peu plus d'un mois (voir ici) et j'ai notamment indiqué que j'avais commencé à lire la série de l'Epouvanteur (j'ai privé quelques enfants de ma médiathèque pendant quelques jours). Je m'étais arrêté avec "Spook's blood" et il me restait les trois derniers volumes en VO que j'ai trouvé à 5,99 € sur la plupart des sites (Kobo, Feedbooks, ...).

J'ai voulu profiter de la sortie en février du dernier volume en français "Le sang de l'épouvanteur" pour l'offrir à mon neveu (équipé, comme il se doit, d'une Kobo Mini). J'ai eu quelques déconvenues :

  • Aucune version électronique n'est disponible pour le moment. J'ai contacté Bayard Jeunesse à ce sujet et pour le moment aucune nouvelle.
  • La version papier française coûte 14,16 € là ou la version en VO ne dépasse pas 10 €.
  • Le pire dans tout ça c'est que des fichiers ebooks piratés pullulent sur le net. Pas d'offre légale = Des fans au travail.

Je lis de plus en plus en anglais et je pense que ça va continuer.


Published 30th May 2014 // #epub #ereader




comments powered by Disqus